Keisuke Matsushima à Nice

Chef formé au Japon, Keisuke Matsushima a conquis Nice en apportant un raffinement asiatique au patrimoine culinaire local, autour des produits de la méditerranée et de la Provence. Son restaurant éponyme propose des créations gastronomiques, mais Kei supervise aussi un bistrot (Le Bistrot de l’école de Nice) et un restaurant exclusivement dédié à la mer (Le Poseidon, que nous avons eu l’occasion d’apprécier et dont nous reparlerons très vite). Chef bouillonnant de créativité, Kei ne manque pas de projets et de collaborations fructueuses, c’est un passionné et un engagé, qui vient s’assurer que ses clients font un bout de chemin agréable dans son univers culinaire. L’accueil et le service sont discrets et élégants. On est au cœur du carré d’or à Nice et l’on savoure un moment de paix propice à la dégustation.
Les amuses bouche sont un clin d’œil facétieux sucré salé puisque nous croquons une tomate d’amour à la fleur de sel, un financier au basilic et une glace à la truffe. L’ensemble est particulièrement savoureux et cette ouverture annonce un beau voyage gastronomique.

20140729-190817-68897859.jpg

Nous poursuivons avec un foie gras excellent, fondant et rosé, au nougat et miel de Provence. Le nougat est travaillé en texture qui rappelle la crème de marshmallow et l’association avec le foie gras fonctionne parfaitement.

20140729-191043-69043541.jpg

20140729-191044-69044444.jpg

Le plat est un cabillaud en chapelure de citron, cocos et girolles en vinaigrette (chaude, crémeuse) de truffe, c’est divin et très parfumé, le poisson est nacré, les girolles de saison délicieuses.

20140729-191344-69224656.jpg

Le petit pain blanc au romarin se mange comme une brioche…

20140729-191444-69284729.jpg

Le dessert est une mousse chocolat manjari présentée comme un millefeuille entre deux tuiles caramélisées ultra fines et associée à une gelée passion, ainsi qu’un sorbet.

20140729-191724-69444792.jpg

Bien sûr à Nice on mange des farcis, des pan bagnats, des salades, et autres spécialités locales, mais c’est une cuisine souvent riche et très grasse. La subtilité et la créativité de Kei, toute en légèreté, mérite une visite. Je m’attable chez Kei chaque saison estivale avec grand bonheur et j’y suis toujours comblée : son étoile au guide rouge est plus que méritée !
Keisuke Matsushima : infos sur le site web

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s