Café Sillon à Lyon

Décidément le quartier Guillotiere Universités, jusque là plutôt déserté, devient le haut lieu de la bistronomie branchée à Lyon. Nous avons aimé https://travellingfoodista.wordpress.com/2014/06/07/larsenic-bistronomie-en-mouvement-a-lyon/, nous vous parlerons bientôt de Imouto, autant d’adresses ouvertes depuis quelques mois qui dessinent un nouveau territoire culinaire dans cette ville où l’on ne plaisante pas avec la tradition bistrotière. Mais cette jeune génération de chefs à souvent élargi une formation auprès des maîtres réputés en parcourant le globe pour s’enrichir de l’influence de cuisines qu’ils nous font découvrir par touches pour travailler des produits traditionnels de qualité. C’est le cas de Mathieu Rostaing Tayard qui officiait dans le très chic 6ème arrondissement au 126, un bistrot chic de bonne réputation. En 2012, ce chef bouillonnant ferme l’établissement et s’en va deux ans durant s’enrichir de treks au Népal, expériences auprès de cuisines péruviennes à Lima, passage en Italie, au Japon, pour nous revenir en pleine forme et avide d’exprimer ses richesses dans une bistronomie d’auteur : quartier populaire cette fois, 7eme arrondissement donc, où il ouvre ce printemps le café Sillon, deco façon bouchon, sans chichis : c’est dans l’assiette que les choses se passent. Le service est jeune et enthousiaste, le second de cuisine est un ancien du Chateaubriand à Paris.

IMG_6501.JPG
Testé un midi peu après l’ouverture, on aime une formule peu onéreuse, qui change chaque jour selon l’humeur et l’inspiration du marché.

IMG_6503.JPG
On se délecte d’une raviole ouverte effilochée d’agneau fondante à souhait, parfumée d’une cuisson qu’on devine longue et aromatique, asperges et mousserons de saison.

IMG_6504.JPG

IMG_6506.JPG
On poursuit avec une amie de raie excellente associée à la douceur sucrée de petits pois frais qui contraste avec une rhubarbe acidulée. Le basilic apporte une touche aromatique. Une assiette de polenta crémeuse accompagne un plat déjà généreux.

IMG_6510.JPG

IMG_6508.JPG
On termine avec un brownie et sorbet mangue, un peu sec et décevant, il semble que les desserts ne soient pas le point fort, mais cela n’altèrera pas notre enthousiasme pour cette bistronomie généreuse, inventive, de qualité et soucieuse de prix accessibles, welcome back in Lyon chef!

IMG_6512.JPG
Cafe Sillon, infos sur la page https://m.facebook.com/restaurantcafesillon?refsrc=http%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F

Publicités

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s