L’arsenic, bistronomie en mouvement à Lyon

Update : après notre repas de juin 2014 peu après l’ouverture, nouveau passage à l’arsenic, toujours aussi accueillant, plein d’humour, et la cuisine creative de Ryan Dolan qui change chaque semaine : en images, l’entrée crevettes en boudin épicé, concombre cuit sous vide et sésame, gelée aigre-douce, le plat, rascasse accompagné d’endives braisées à l’orange et purée de butternut, le dessert, prunes pochées en sangria, crumble et granité de lait. Relire à la suite la présentation du concept.

IMG_0545.JPG

Si Lyon est associée à une gastronomie traditionnelle marquée de l’empreinte de Paul Bocuse et de la cuisine de celles que l’on a appelées les « mères », on peut se réjouir du renouveau qui est en marche depuis quelques mois avec l’ouverture de concepts bistronomiques qui twistent la bonne chère avec une audace maîtrisée et des prix allégés, sans transiger sur la qualité des produits et la bienveillance du service. Nous avons découvert parmi ces neobistrots une adresse dont nous ferions bien nôtre cantine tant l’expérience fut agréable, pour nos papilles autant que pour nos yeux, et pour un accueil chaleureux fort apprécié. Le lieu s’appelle L’arsenic, autant dire qu’avec un nom pareil on se doit d’être irréprochable sous peine d’être la cible de jeux de mots faciles! Il s’agit d’un concept imaginé par le grand chef lyonnais Christian Tetedoie qui régale dans son restaurant étoilé sur la colline de fourvière. Une bistronomie renouvelée qu’il confie à de jeunes chefs formés dans ses cuisines et dont le parcours international promet une ouverture vers une cuisine d’auteur dans laquelle ils pourront faire valoir leur talent et leur créativité. Chaque chef devrait ainsi rester plusieurs mois aux commandes de l’arsenic et le premier à avoir relevé le défi est un jeune australien, Ryan Dolan.
En arrivant devant le restaurant, situé dans le quartier de la préfecture, nous sommes enjoués par ce clin d’œil humoristique peut fréquent en France mais typiquement new-yorkais : on peut être parfaitement rigoureux dans sa cuisine sans se prendre au sérieux!

20140607-083930-31170104.jpg

20140607-083946-31186841.jpg

A l’intérieur, après un accueil chaleureux et enthousiaste, même humour, décidément, on sent que l’on va passer un excellent moment.

20140607-084156-31316498.jpg

20140607-084157-31317361.jpg

On est immédiatement embarqués dans une aventure gustative avec un service aux petits soins, ayant le souci de faire partager l’esprit du chef, de décrire les plats avec gourmandise : ici on s’occupe du client, il n’est pas là anonyme dans une salle de transit, on lui parle gastronomie, on sollicite son avis.
Le menu change toutes les semaines au gré du marché et des fantaisies du chef.

20140607-084802-31682735.jpg

20140607-084803-31683653.jpg

Une belle entrée que cette fera, fenouil et radis, travaillés à cru. Nous apprécions le croquant et les saveurs aromatiques qui soulignent cette composition.

20140607-085126-31886432.jpg

Nous poursuivons dans le choix du poisson avec le maigre aux chairs délicates dont la cuisson est parfaite, et nous découvrons les saveurs de variétés anciennes de carottes travaillées dans différentes textures, le tout déclinant une tonalité douce et sucrée discrètement relevée par des arômes épicés, c’est notre coup de cœur du repas.

20140607-085608-32168158.jpg

Nous sommes particulièrement sensibles à l’esthétique des plats qui sont autant de compositions colorées et le dessert est sur ce plan de toute beauté : oranges douces et crémeux marcarpone aux saveurs amaretto, c’est comment dire… Planant! Quelques échanges de compliments et sourires plus tard, la journée se poursuit avec en tête le bonheur d’avoir trouvé cette petite pépite lyonnaise!

20140607-090641-32801787.jpg

L’arsenic site web

20140608-170923-61763921.jpg

Publicités

6 commentaires

  1. […] Vous vous souvenez de l’Arsenic, ce bistrot pépinière de jeunes chefs initié par le chef étoilé Christian Tetedoie à Lyon ? J’ai adoré ce concept et l’idée de donner leur chance pour quelques mois aux jeunes talents formés dans les cuisines de Tetedoie, pour une cuisine d’auteur bistronomique à prix doux, créations « slash » autour de trois ingrédients. Le premier chef était l’australien Ryan Dolan, je vous en ai parlé ici.. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s