Matchabars à NYC : Matchabar Brooklyn, Chalait, ChaChaMatcha et Maman (avec un peu de Arles dedans!)

Le matcha pourrait bien être la nouvelle obsession des trendy foodies… Cette poudre de thé vert qui se prépare dans les règles de l’art, en la fouettant dans l’eau chaude avec un ustensile spécial en bambou, connaît un engouement tout récent, et se boit à NYC en latté, milkshake, mélangée à un chocolat chaud… Toutes les déclinaisons sont possibles. Quelques spots en ont fait une spécialité, attirant la faune foodie connected. Ces matchabar proposent le plus souvent une approche bio vegan, avec des laits végétaux, du snacking healthy, tartines graines en salé (dont bien sûr le célèbre avocado toast, pour rester dans la tonalité green) et des gâteaux teatime style homemade. Le premier bar à matcha monoconcept s’est installé à Williamsburg Brooklyn (évidemment !) il y a quelques mois. Les frères Fortgang qui ont créé Matchabar importent leur matcha directement depuis des plantations à Nishio au Japon. On peut aussi se régaler de desserts au matcha comme ces donuts. Déco green et snackings en journée, l’espace se transforme en speakeasy le soir. J’ai aussi testé le matchalatté de Chalait, gros buzz dans le west village, toujours bondé, un tout petit espace avec quelques sièges. Le Matcha est très « roots », saveur très terrienne, il faut habituer le palais, même avec du lait (d’amande) j’ai beaucoup sucré. Les tartines salées et sucrées ont l’air fraîches et saines, j’ai goûté le croissant (pas top) à la crème matcha et fruits rouges. Et en été le iced matcha est très désaltérant. Update : le Chalait west village s’est délocalisé dans le quartier Nomad (testé pour un iced marcha été 2016). Et aussi, ChaChaMatcha à Soho, spot au design très Miami style, atmosphère cool, très bons matcha et pâtisseries dont le doughssant, imitation peu réussie du cronut (on retrouve le beignet mais le feuilletage ne fait qu’illusion) fourré au matcha (puissant). Autre spot, plus cosy rustique : Maman, à soho, mobilier recup de vieille boulangerie française et pour cause, c’est le chef Armand Arnal de La Chassagnette à Arles qui est à l’origine de cette bakery new-yorkaise ! Le matcha latté au lait d’amande est beaucoup plus doux que celui très amer de Chalait. On peut acheter du pain et des gâteaux à thé : le financier aux écorces d’orange confite était yummy, avec une petite touche rustique qui caractérise les propositions de cette boulangerie. Là aussi très peu de sièges, éviter les rush hours. Update : ouverture d’un autre Maman à Tribeca et d’un corner dans le tout nouveau musée de la photographie International Center for Photography downtown (testé à l’été 2016).

MatchaBar, 93 whyte av Brooklyn Site web  Chalait 224w 4th St (Fermé) remplacé par 1216 broadway /28th Site web  ChaCha 373 broome St Site web  et Maman nyc 239 centre St Site web

Matchabar

  

Chalait


    

Nouveau Chalait à Nomad

   
    
 

ChaCha matcha

   
    
    
 

Maman

   
 

Et le corner Maman à l’ICP

   
   

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s