Où manger une bonne glace à Paris?

Les beaux jours reviennent et nous donnent envie d’une bonne glace. En terrasse, à emporter, Paris ne manque pas de bonnes adresses pour une pause gourmande. Un billet évolutif dans lequel nous ajouterons nos préférés au fil de nos découvertes! D’ailleurs quand j’ai posté initialement ce billet début juin, je ne savais pas encore qu’un glacier extra allait bientôt ouvrir sa boutique dans le Marais. Un glacier dont le nom est « Une Glace à Paris ». Évidemment je n’ai pas tardé pour le découvrir, sachant que deux talents étaient à l’origine de cette création : Emmanuel Ryon, MOF glacier, champion du monde de la pâtisserie, et Olivier Ménard, pâtissier formé chez les plus grands. Je ne cesse de le dire, la glace n’est pas un moyen de conservation mais une manière de décupler des saveurs, créer des effets de texture. Une bonne glace se fabrique pour être consommée rapidement, se travaille à une température spécifique pour être moelleuse. Il existe d’authentiques maîtres glaciers qui mériteraient d’être reconnus pour que cesse enfin la confusion qui règne autour de l’appellation glace artisanale que l’on voit fleurir sur les franchises de boutiques qui certes turbinent sur place, mais au partir de préparations en poudre standardisées, et avec un taux de foisonnement élevé. Plus d’air, c’est l’illusion de moelleux et la certitude d’abaisser le coût de revient. Soyons sérieux, une glace doit avoir une densité équilibrée. C’est bien le parti pris chez Une Glace à Paris, qui propose des glaces « high level ». Les ingrédients sont sourcés chez les meilleurs fournisseurs, et les saveurs sont soigneusement élaborées. On trouvera trois parfums vanille, fumée d’Inde, Mexique, Ouganda. Épices provenant d’un maître du genre : Olivier Roellinger. Trois chocolats également dont le Tanzanie 75%, un fumé, et un associé au bigaradier. Les sorbets sont souvent élaborés en associations de saveurs comme la fraise-hibiscus, le citron vanillé, le melon-menthe, l’orange-carotte-gingembre. La boutique est toute jolie, avec une déco en pattern de logo cornet de glace stylisé, tons bleus clairs de toute fraîcheur. Big Up : où manger une glace à Paris? On va déguster chez « Une Glace à Paris », une évidence. Au top de mon podium même si les adresses que je propose dans la suite de ce billet sont aussi de bons glaciers à wishlister! Mon premier pot vanille fumée et chocolat Tanzanie avant d’en goûter beaucoup d’autres.

Une glace à Paris, 15 rue ste croix de la bretonnerie 75004 Site web


 L’incontournable Berthillon, vrai maître glacier familial qui est line des attractions de l’île St Louis, ne nous déçoit jamais. On est incontestablement dans le haut de gamme, textures et saveurs incroyables. La maison mère comporte une boutique de vente (cornets, pots, bacs) et un salon de thé. Attention, ce glacier se paie le luxe de fermer du 20 juillet au 15 août ou à peu près chaque année. On trouve néanmoins des revendeurs dans l’île St Louis. La glace chocolat a une texture de ganache glacée. En saison, ne pas manquer le marron glacé parfumé au rhum (photo) et la fraise mara. La stracciatella est savoureuse et légère (photo), la créole rhum raisins est extra. Chantilly exquise, tuiles XXL caramélisées. Site web

  

Un autre de mes glaciers préférés : Pozzetto, pour moi la meilleure gelato de Paris et une service charmeur à l’italienne. Le choix de parfums est limité et saisonnier, pour privilégier un source gouvernementale de qualité (noisette Piémont, marrons glacés…) A emporter ou en coupe au comptoir. Pozzetto 34 rue du roi de Sicile Paris 4 et une deuxième adresse qui propose aussi du snacking italien rue vieille du temple, Site web



Un autre italien que je trouve comparable : Grom, une franchise née à Turin et engagée dans le mouvement slow good, Grom, rue se Seine à St Germain, pour une vente à emporter avec quelques tables comptoir. Leur chantilly est une crème montée à l’italienne, excellente. En hiver, leurs chocolats chauds épais son un remède à l’apathie ! Site web


Toujours dans la catégorie italians do it better : Il Gelato del Marchese à St Germain qui propose des glaces ultra puissantes s’agissant des saveurs. Un peu chères pour la taille mini servie en coupe au salon de thé de la boutique à la deco baroque-kitsch mais sans regret : chocolat et ricotta-cacao. Des compositions de saveurs associées originales et des glaces salées qui rafraîchissent les assiettes snacking a la carte.  Il gelato del Marchese 3 rue des quatre vents Paris 6 Page FB


Au Lafayette Gourmet, ne manquez pas le glacier Pedone, italien également : gelati moelleuses et savoureuses, en pot ou cornet et quelques tables sur place pour déguster. Site web


Les pâtissiers proposent parfois des glaces en saison, généralement en choix limité de parfums mais en privilégiant des créations très haut de gamme. C’est le cas de Pierre Hermétique qui propose chaque été des pots inspirés de ses collection fetish et aussi ses miss glagla, sandwich glacés sur une base macaron, une gourmandise régressive mais haute couture ! Site web


Toujours dans la catégorie pâtissiers stars, J’ai eu un gros crush pour l’absolu vanille (mélange de trois grands crus) de Claire Damon, chef pâtissière exigeante de la boutique des Gâteaux et du Pain. En pot à emporter : près de la boutique de la Rue du Bac, le square des missions étrangères et des bancs sont un petit havre de paix très agréable pour déguster son pot. A deux pas dans la Rue du Bac, j’ai voulu goûter la glace Paris Brest culte de Philippe Conticini a la pâtisserie des rêves mais encore une fois (décidément je tombe toujours mal dans cette boutique ou bien?) accueil désagréable et agitation inefficace pour règlement de comptes entre employés autour d’une rupture de stock… Donc dans la rue, je resterai fidèle à Claire Damon dont j’apprécie beaucoup l’approche et le parti pris de la saveur peu sucrée. Claire Damon, des gâteaux et du pain, Site web


On poursuit son chemin dans la Rue du Bac et on tombe sur un glacier spécialiste : le Bac à Glaces, vente à emporter ou coupes sur place, petite terrasse sur le trottoir. Chocolat coco chantilly classique mais bien équilibré. 109 Rue du Bac, Site web

On peut aussi déguster une glace chez Ladurée, je trouve les saveurs très appréciables car très corsées et peu sucrées, mais leurs glaces manquent de moelleux car probablement congelées longtemps : on ne le répétera jamais assez, une glace c’est un produit frais, qui se déguste peu de temps après avoir été turbinée, et ce n’est pas par é que la congélation permet la conservation que l’on doit perdre de vue la qualité de la texture. C’est dit. Chocolat noir et marron glacé, et le site web pour les adresses.


To be continued…. Au fil des découvertes

Publicités

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s