Le pain perdu du petit-déjeuner : Four Seasons GeorgesV ou Prince de Galles, les palaces parisiens voisins.

C’est mon péché mignon, j’ai la gourmandise sucrée et pour un petit-déjeuner d’exception c’est mon plat préféré avec les pancakes. Je laisse les œufs brouillés saumon et charcuterie à d’autres et me laisse aller à ce qui est sans doute un peu régressif et enfantin… Le blues de septembre, la fin des vacances, de l’été, la perspective des jours où la lumière décline, tout est prétexte pour deux petits extras matinaux, un week-end parisien. Le premier au Four Seasons GeorgesV et le lendemain au Prince de Galles, le palace voisin. Au Four Seasons déco luxuriante et compositions florales monumentales. Au Prince de Galles design plus sobre et contemporain. Petit-déjeuner au restaurant Le Cinq du Four Seasons, accueil adorable, attentif à tout, journaux proposés en arrivant et à emporter pour la journée (classe, même pour les clients extérieurs à l’hôtel), wifi gratuit. Serveurs enthousiastes, un petit mot personnalisé pour chacun, sentant intuitivement ce qui pourrait faire plaisir et généreux. Grand choix de thés, et une mise en bouche pour patienter, crème brûlée extraordinaire de concentré vanillé, nul doute : nous sommes dans un restaurant étoilé, même si Christian Le Squer n’est probablement pas mobilisé par le petit-déjeuner, on sent que l’équipe en cuisine est prête à répondre à toutes les exigences. Le pain perdu est extra, servi avec des fruits rouges variés frais et en quantité généreuse, un sirop d’érable excellent. J’ai demandé de la chantilly qui est digne d’un grand chef pâtissier, veloutée et de belle tenue, joliment dessinée dans sa coupe et riche en vanille parfumée. Perfection. Au Prince de Galles, l’accueil est plus décontracté, beaucoup moins pro mais ceci dit agréable, moins efficace tout de même. Quelques journaux a disposition sans être proposés, pas de wifi gratuit. Le petit-déjeuner se prend au bar Les Heures. Il y a deux ans juste après sa réouverture l’hôtel proposait une formule de petit déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, que j’avais trouvé extra, mais qui n’existe plus, seul le bar accueille ce moment de la journée. Le pain perdu (18€) est bon mais plutôt chichement servi, sans fruits et la chantilly demandée arrive en mini portion topping. Le café américain à 9€ est versé par le serveur dans la tasse, il n’en sera pas proposé à nouveau, on aimerait tout de même qu’il soit servi à volonté le matin.

Vous l’aurez compris, mon expérience au Four Seasons surclasse nettement celle du Prince de Galles, même si cette dernière a été plutôt agréable dans l’ensemble.

L’hiver arrive et l’envie de comparer les teatime de ces deux palaces parisiens…

Four Seasons GeorgesV Site web

Prince de Galles Paris Site web

   
  

   

   

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s