Le Mas Candille, Mougins

Le Mas Candille, c’est un havre de paix paradisiaque au cœur d’une pinède sur les hauteurs de Cannes, avec une vue panoramique sur Grasse et les alpes maritimes. Raffinement et discrétion pour ce Relais Châteaux , qui donne envie de revenir se détendre au Spa Shiseido niché dans un jardin japonais. Piscines et espaces privatifs plantés d’oliviers pour les résidents de l’hôtel. J’imagine quel bonheur ce doit être d’y séjourner. Nous n’avons entrevu les lieux que le temps de nous attabler au restaurant gastronomique (1* michelin) du chef David Chauvac. Salle lumineuse avec vue splendide, terrasse aux beaux jours. Des petites frivolités d’inspiration méditerranéenne sont servies pour patienter : pissaladière, macaron étonnant à la sardine, pata negra. Vient ensuite un mini velouté fenouil tomate. En entrée, des oursins vers d’Islande, chantilly de betterave et légumes d’hiver. On ne trouve pas si souvent des oursins au menu des restaurants, et leur saveur puissante est en contraste terre mer avec le goût rustique de la betterave. Les cigarettes frites sont grasses et inutiles dans les coques d’oursins déjà pleines de saveur, la brunoise de légumes adoucit le choc des saveurs. Le plat que nous choisissons est un dos de lieu en rougail de mangue, fenouil et ananas. Assez décevant, poisson un peu trop cuit et trop grassement poêle, on l’aurait aimé plus nacré et épuré. Le rougail servi à part est plutôt une sauce vierge avec cubes de tomates et fenouil. On s’attendait à la présence de la mangue et à une création plus exotique. Un plat sans grand intérêt finalement. Le dessert (Olivier Roth en chef Pâtissier) est une sphère en chocolat, mousse de lait au siphon à l’intérieur nous dit-on (l’intitulé mentionnait une mousse façon crème brûlée, la saveur n’est pas flagrante) dans une ganache chocolat. On termine avec des mignardises.
L’addition pour ces trois plats hors boissons : 90€. On trouve meilleur rapport qualité prix. Par exemple le menu dégustation à 75 euros à la Place de Mougins chez Denis Fetisson, généreux et créatif (et sans étoile, une injustice à nos yeux!), ou encore le sublime menu de Yoric Tieche à La Passagère à Juan Les Pins, qui vient d’être récompensé par le guide Gault et Millau. Et parmi les étoilés des environs, La Palme d’or à Cannes reste notre préféré.

Le Mas Candille à Mougins, Site web  / établissement Relais Et Chateaux


  
  

  
  

Publicités

5 commentaires

    • Oui, tout était très bon mais c’est une cuisine plutôt brasserie haut de gamme que gastronomique créative, d’où ma – relative – déception. Et pour les oursins, j’adore aussi, on a tellement peu d’occasions d’en voir sur les cartes! En tous cas le lieu est paradisiaque et d’un calme absolu, si j’ai besoin d’une parenthèse détente je sais que c’est là qu’il faut venir se ressourcer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s