Bostock, où trouver ces trop rares gourmandises?

Au petit-déj, ma gourmandise préférée est le pain perdu. Très courant aux US où il s’appelle « french toast », il est hélas peu présent en France, à part dans les palaces parisiens. Très proche mais peu connu, le bostock en est une variante plus sophistiquée. Il est proposé comme une viennoiserie à manger à la main, mais je rêverais de le voir servi chaud à l’assiette. Le bostock, c’est une tranche épaisse de brioche mousseline, punchée au sirop (souvent parfumé aux amandes et à la fleur d’oranger) à la fleur d’oranger, nappée de crème d’amandes, et passée au four. Un régal!

Mon préféré est celui de Pierre Hermé, que j’achète souvent le matin à la boutique Bonaparte pour un late breakfast (ou un deuxième petit-déj!!!) car il faut attendre l’ouverture à 10h. Il est bien moelleux et le parfum fleur d’oranger est assez présent, la crème d’amandes est généreuse et très parfumée aussi. En septembre 2016, le meilleur pâtissier du monde a proposé son bostock en version « infiniment chocolat ». Une création éphémère (quel dommage !) : brioche imbibée au chocolat, crème d’amandes au chocolat, pralimné feuilletine et nougatine aux éclats de fèves de cacao.

Je trouve celui de Ladurée très proche de l’original de Pierre Hermé. Il est parsemé de zestes de différents agrumes qui apportent de la fraîcheur. Celui de Lenôtre, qui fût aussi un maître de Pierre Hermé était un peu trop sec (mauvais jour?). Même réserve pour celui de Claire Damon (Des Gâteaux et du pain) à Paris, dont je suis pourtant une inconditionnelle ! Je préfère donc son pain perdu à manger à la main. Au Café Pouchkine, il est fourré aux myrtilles, mais je n’ai pas trouvé l’acidulé du fruit qui aurait pu être intéressant, il me semble qu’il s’agissait plutôt d’une confiture de myrtilles qui s’imposait un peu trop. Enfin, j’ai adoré celui de Dominique Ansel à NYC qui remplace l’amande par la pistache, avec une crème très généreuse, il est parfait.

Quelle belle surprise aussi, quand un bostock est servi en mignardise à la fin d’un repas enchanteur à la Villa Archange de Bruno Oger, 2*, relire notre article. Fondant, à la fleur d’oranger, quel délice !

Pas très loin à Antibes, celui de la pâtisserie Christian Cottard est généreux en creme d’amandes, et donc bien moelleux et fondant.

Update 2017 : je découvre le bostock fleur d’oranger (saveur bien présente), crème d’amande moelleuse de La Boutique de L’Oasis, la boulangerie pâtisserie épicerie fine de l’Oasis, restaurant étoilé (2 macarons) à Mandelieu (relire notre repas ici). Ce bostock est l’un des plus généreux et savoureux que j’ai pu déguster. Leurs autres pâtisseries étaient très convaincantes également.

Si vous avez de bonnes adresses pour le bostocks – on les trouve si rarement – je suis preneuse! Et si un jour je le vois proposé sur une carte de petit-déjeuner, tout chaud sortant du four : #bonheur !!!!

Pierre Hermé – fleur d’oranger

Pierre Hermé – chocolat

Ladurée
 

Lenôtre

Claire Damon

Café Pouchkine
 

Dominique Ansel

 

La villa archange

 

Christian Cottard à Antibes
 
Bostock fleur d’oranger et kouglof de L’oasis

Publicités

18 commentaires

  1. Intéressant et appétissant… Sans rivaliser avec toutes ces merveilles, j’ai moi aussi le goût du pain perdu et j’en ai posté une recettes (avec une base de gâteau aux fruits récemment…). C’est dans l’air du temps. Tant mieux, c’est bon !

  2. je ne connaissais pas mais tu as prononcé le mot fleur d’oranger et petit déjeuner tardif )
    va falloir qu’on enquête pour savoir si quelqu’un en propose à Lyon vu que mes séjours à paris sont quand même rare…ou alors que j’essaie une recette
    (chroniques d’une chocoladdict)

  3. J’avais été un peu dessus de celui de PH la dernière fois, je ne l’avais pas trouvé assez gourmand 😉 Mais ta photo me laisse penser que je suis tombée un mauvais jour… il a l’air bien riche en crème d’amande! A réessayer donc! Sinon Gontran Cherrier, en plus de faire un croissant terrible, fait parfois (mieux vaut appeler avant!) des bostocks avec sa brioche, assez rustique mais très bon je trouve! Bon pas de fleur d’oranger, c’est plutôt rhum vanille 😉

    • Miammmm rhum vanille ça me va bien aussi!!!! Merci pour le tip, allez hop, dans ma to taste list!!!
      Je comprends ce que tu veux dire avec celui de PH : il est très parfumé mais reste « aérien », en effet moins lourd en crème d’amandes. Je l’ai trouvé bien équilibré et bien punché aussi. Bon, je suis sûre que tu vas retenter lors d’un prochain passage chez PH 😉

  4. […] à la vanille). Début octobre, il y avait encore le bostock chocolat (parmi les bostocks que j’ai aimés) et le Victoria (dacquoise coco, ananas coriandre) frais et exotique comme un virgin colada! Et chez un autre pâtissier membre Relais Dessert, Sadaharu Aoki, j’ai […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s