Le Potager des Halles, Lyon

Cela faisait longtemps que nous ne nous étions pas attablés au Potager des Halles à Lyon, juste à côté des Halles de la Martiniere, moins gastronomes que les Halles Paul Bocuse, mais emblématiques, avec vue sur la célèbre fresque des Lyonnais, un mur d’immeuble mettant en scène picturale toutes les figures historiques et contemporaines de la ville, dont font partir quelques célèbres gastronomes! Au Potager des Halles, restaurant de Franck Delhoum et son chef de cuisine Floriant Remond. On retrouve dans leur cuisine élaborée différentes origines régionales : pays Basque, Lyon pour les dominantes. Les produits sont ultra frais et les assiettes généreuses. L’accueil est chaleureux et bienveillant, et d’ailleurs le restaurant est toujours plein d’habitués. Ici on ne fait pas dans l’épure, chaque assiette est composée d’un nombre impressionnant d’ingrédients et de condiments. Les associations sont réussies, mais pour ma part, un peu trop de saveurs dans la même assiette, le syndrome qui trop embrasse mal étreint… Ceci dit les élaborations sont équilibrées et exigeantes sur les produits, généreuses. Un cromesquis de canard confit au ketchup de betterave pour patienter, et une entrée gustativement très forte : crème Dubarry, huîtres, langues d’oursins, gremolata de chou-fleur, bourrache et émulsion iodée. Tous les ingrédients ont des goûts très marqués et c’est la texture de la crème, veloutée, qui apporte un peu de douceur. Ensuite, poisson avec une barbue qui figurait en suggestion du jour, enooorme, à la chair fine extraordinaire (très proche de la sole), et une composition de légumes très savoureuse : butternut douce et sucrée, capucine, pâte de clémentine sudachi, chanterelles et salsifis fumés (mention spéciale pour cette saveur fumée qui domine). Les portions étaient vraiment très généreuses, mais un repas sans dessert étant inconcevable pour moi (!!!) je me suis évidemment laissée tenter par le moins raisonnable : chocolat (en crémeux bien corsé), poire (rôtie), caramel beurre salé (à la louche!), des billes croquantes de chocolat, de la glace fromage blanc qui apporte un peu d’acidité mais très onctueuse, une tuile caramélisée. Ouch. Réjouissant ! J’adore! Prévoir impérativement une montée en haut des collines lyonnaises au pas de course!!!Le Potager des Halles, rue de la Martiniere, Lyon 1, Site web, avec l’annexe bistrot du potager juste à côté (formules tapas à partager, inspiration lyonnaise et basque) et le bistrot du potager 2 qui vient d’ouvrir dans le 6eme.

   
    
   
   
 

  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s