La Bijouterie, bistronomie hipster à Lyon

J’avais beaucoup aimé la cuisine bistronomique de Ryan Dolan lorsqu’il était aux manettes de l’Arsenic, ce resto pépinière de chefs en résidence de quelques mois dont je vous ai parlé ici ou , initié par le lyonnais Christian Tetedoie. Autant dire que je le retrouve avec grand plaisir chez lui et ses deux compères Arnaud Laverdin et Noé Saillard. La Bijouterie, c’est le nom de leur boutique, je crois avoir lu qu’il vient du surnom de l’un de ces trois hipsters barbus et tatoués. Si je décris le décor, briques blanches Manhattan aux murs, ampoules à filaments, cuisine ouverte, table d’hôte ou tabourets au comptoir, chaises en bois constellées d’une bataille de peintures, tables en ardoise (wow), assiettes céramique, couverts dorés, vous aurez deviné que l’adresse n’a pas échappé au Fooding qui l’a immédiatement adulé et encarté cuisine d’auteur faubourgeoise. Le service est en mode cool et convivial sans chichis, et les assiettes sont le résultat de l’instinct créatif et d’un travail précis sur les saveurs. Le midi, c’est en version dumpling que l’on déguste de jolies associations, et le soir c’est en mode bistronomique. Je trouve l’idée vraiment chouette, et pour avoir goûté leur cuisine lunch, je n’ai qu’une hâte, me régaler du menu du soir. Voici ce que le midi réserve comme surprises : on choisit trois types de dumpling parmi les 5 ou 6 propositions, un riz et une soupe. Le riz est servi ici avec carottes et sésame en vapeur de feuille de bananier. (Je n’ai pas pris de soupe même si elle était comprise dans la formule). En fait, pour tout avouer, j’étais perplexe, méfiante, prête à imaginer que ces dumplings, c’était un peu cache-misère. Et bien pas du tout. On oublie presque cette mise en scène des plats car on retrouve dans les farces un incroyable travail des produits et saveurs, et les sauces et émulsions qui les accompagnent sont tout aussi convaincantes. Moules /Butternut/ Bière blanche (adoré, onctueux et velouté avec la touche maltée). Canard Hong Kong style. Champignons / Haricot noir / Okonomiyaki. Tous m’ont régalée. Le dessert du jour : mousse marron, clémentine confite, sorbet marron et noisettes, oui, ces petites choses râpées que vous voyez sur la photo sont bien des noisettes râpées : il fallait y penser, ça donne un petit crunchy plus léger et subtil. Vivement le prochain braquage de cette bijouterie (ok, ok, le jeu de mot et déjà usé et périmé…)La Bijouterie, rue Hippolyte Flandrin, Lyon 1 Site web

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s