Hôtel Martinez, Cannes : icône de la Croisette

Cannes, la Croisette et ses palaces mythiques en bord de mer, emblèmes d’un art de vivre sur la Riviera qui s’est peut-être un peu perdu avec, en période estivale notamment, le show-off bling bling… Aussi, c’est avec enthousiasme que j’accueille le renouveau engagé à l’hôtel Martinez, palace iconique de Cannes et au cœur de tous les rendez-vous qui rythment la scène locale, pour renouer avec le « riviera lifestyle » qui était celui de sa création dans les années 30. De cette époque art déco, c’est tout le raffinement qui est remis en scène, dans un esprit et un confort contemporains. C’est le designer Pierre-Yves Rochon qui a été chargé du projet. Une aile de l’hôtel est déjà rénovée et d’ici le printemps 2018 c’est tout un ensemble qui sera livré. Les couloirs lumineux, en moquettes bleues et laques blanches, jeux de miroirs et photos d’époque, donnent la sensation d’être dans un bateau de croisière. Les chambres sont magnifiques, les tons sont doux, bleus clairs et blancs, et la luminosité est extraordinaire. On retrouve les laques blanches pour la touche yachting. Le sol de certaines chambres est réalisé en terrazzo blanc incrusté de mosaïques. Les chambres premium disposent d’une salle de bain qui, par un jeu de panneaux coulissants, peut s’ouvrir sur la pièce principale dans l’axe des baies vitrées et l’effet est magique. Selon la catégorie, douche immense ou baignoire, parfois les deux. Les dressings sont spacieux et fonctionnels. La domotique est intuitive et intelligente, les réglages lumineux participent aussi de l’accent porté sur la douceur de vivre. J’ai vraiment beaucoup apprécié ce nouveau design et ces matériaux nobles. J’aime les chambres d’hôtel stylées mais épurées et lumineuses, dont on peut s’approprier l’espace. Les chambres trop « chargées » me donnent une sensation d’oppression. Ici, le ton est juste parfait et cette atmosphère douce est une réelle invitation à prendre son temps, éloge de la lenteur des grandes traversées en paquebot.Au dernier étage, se trouve une des plus grandes suites d’Europe, modulable, avec une vue exceptionnelle sur la baie de Cannes. J’ai eu l’occasion de la visiter et faire ces quelques photos incroyables. Mais nous sommes là dans un autre monde ! Et l’escalier art déco qui grimpe jusqu’au sommet est mythique !

Au printemps prochain, un jardin luxuriant va prendre place et la brasserie Le Relais, ainsi que le bar L’Amiral, bénéficieront de ce nouvel espace que je suis impatiente de découvrir. 

En 2013, le Martinez est entré dans le groupe Hyatt, excellente nouvelle pour moi qui suis fidèle à cette chaîne hôtelière américaine. Pour mes séjours à NYC, je choisis le Park Hyatt depuis son ouverture dans la tour one57 (lire ici), – aux périodes qui me concernent, mars et aout, on trouve toujours des deals 1 nuit offerte /3 – et avant cela je résidais le plus souvent au Andaz 5th (relire ici) ou au Hyatt Centric (relire ici). J’ai aussi eu l’occasion de passer une nuit au Park Hyatt vendôme à Paris (clic) et apprécie le Hyatt Madeleine (je m’aperçois que je ne l’ai pas encore reviewé). Et j’aime beaucoup le Andaz Liverpool Street à Londres. Et je rêve d’un séjour au Park Hyatt Tokyo – je n’ai pas revu cette ville depuis un séjour universitaire ! Le programme de fidélité World of Hyatt est très avantageux, clair et lisible (même si quelques dispositions que je trouvaient avantageuses tendent à se faire plus rares ces derniers temps, comme l’option points and cash). 

Le Martinez, c’est aussi la gastronomie : je vous parle souvent de cet artiste-chef si singulier et créatif qu’est Christian Sinicropi à la Palme d’Or. Et la brasserie le Relais offre une restauration plus casual. En été la plage privée Z plage est une des plus spacieuses de Cannes, et son bar à cocktails est un spot prisé pour les soirées cannoises, avec animations musicales au programme en saison, le restaurant propose des ceviche, salades façon China Grill, des poissons et viandes au feu de bois, au four tandoor ou encore des woks. Les desserts sont très stylés (j’ai adoré la très girly composition aux fruits rouges, créée à l’occasion du Festival de Cannes en partenariat avec l’Oréal : dans l’assiette le rouge à lèvres se mange, mais pour les filles qui choisissent ce dessert, un rouge vibrant dans un écrin velours red carpet siglé Palme d’or est offert! 

L’hôtel comporte aussi une salle de fitness et un spa Raphaël. Et bien sûr, il serait dommage de ne pas profiter des activités nautiques proposées sur le ponton. J’ai refait – après sans doute plus d’une décennie d’interruption, du ski nautique (bonheur!), grâce aux conseils avisés et à l’enthousiasme de Franck et Jessy qui gèrent les bateaux. 

L’hôtel se distingue aussi par son engagement pour l’Art, à travers l’accueil d’exposition de photos ou œuvres picturales (par exemple cette exposition d’artistes organisée cet été 2017) et pour la planète (un des premiers hôtels a avoir acquis la certification Green Globe).

Je vais très souvent au Martinez, au bar, à la plage, aux restaurants, et l’accueil a toujours été d’une rare bienveillance : c’est surtout ce qui rend ce lieu mythique si attachant.

Martinez Grand Hyatt Cannes la Croisette site web

Crédits photo @ JF Romero / Martinez
Photos @ travellingfoodista


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s