Café Arsène, Lyon

C’est l’histoire de gentlemen trentenaires, Fabrice Barry et Michael Ballay, déjà connus dans la sphère bistrotière lyonnaise, qui avaient envie de proposer un lieu sympa sans chichis pour prendre un café au zinc ou à table en matinée, casser la croûte d’un sandwich rustique minute avec ce qui se fait de meilleur le midi, ou encore prendre un peu plus de temps pour s’attabler et se régaler des propositions du jour au déjeuner ou au dîner. Une première adresse a ouvert près de l’hôtel de ville, désignée par l’équipe d’archis Atelier Dito, puis une deuxième à suivi, plus spacieuse, dans le quartier Ainay. Même convivialité, même pitch vintage. Le chef Jonathan Alvarez est passé par de belles maisons parisiennes. Au Café Arsène rue du Garet nous nous sommes régalés d’un lieu noir nacré accompagné de potimarron rôti alors que notre comparse se réchauffait d’une blanquette mijotée. Dessert chocolat caramel façon composé-décomposé. Au café Arsène rue Vaubecour un foie gras rustique généreusement servi avec un chutney de figues. Des encornets, chou fleur en purée veloutée et haricots rouges, le tout au jus de viande et là encore servi sans chipoter : ici on ne fait pas dans la dînette. Et l’accueil est chaleureux donc c’est le café cantine qui va toujours bien!

Café Arsène Lyon 1 et Lyon 2 Facebook et Site Web

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s