Septime Paris, toujours éblouissant !

Pour l’histoire de ce resto, relire notre premier billet consacré à la team Bertrand Grébaut, qui inaugura l’essaimage de pépites Passardiennes dans les néo-quariers parisiens, et Theo Pourriat en salle. Malgré l’explosion de la bistronomie et l’offre pléthorique de tables à découvrir, revenir chez Septime est toujours un retour aux sources éblouissant, claque garantie à chaque fois. On prendrait bien un bain de jouvence plus souvent si le lieu n’était pas pris d’assaut par une clientèle internationale avisée.

Gressins, crème au fromage, lomo le temps de choisir le plat, viande ou poisson, le reste de l’histoire étant écrite par le chef. Thon rouge, cerises, salicorne, yaourt infusé à l’estragon, fraîcheur et saveur, lacté iodé, parfait pour débuter. Arrive ensuite une assiette au visuel déroutant, voire peu engageant, dont l’énoncé augurait de la complexité audacieuse : une claque ! Caviar d’aubergine fumée qui cache un œuf mariné, jus de bœuf, toragashi avec sésame, sarrasin, ail des ours, pain torréfié et basilic pourpre. A déguster lentement avec application, à explorer dans toutes ses pistes. Poulpe grillé ultra fondant, tomates confites explosives en bouche, beurre blanc et oxalys. Pour finir avec des desserts toujours en légèreté créative : pêche pochée au sirop infusé, amandes fraîches, huile feuilles de figuier, glace feuille de figuier dont la texture était d’une perfection absolue.

Septime Paris, Site web

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s