Bao Comptoir, Le Cannet (Cannes)

Il me semble que mon premier bao était celui du très populaire chef David Chang à NYC : son pork belly hoisin bun est un must-eat qui a contribué à sa notoriété. Depuis je me régale de ces baos chaque fois que je vais à NYC, mon préféré est le « al pastor », (relire ici) et j’aime aussi beaucoup le veggie au shitake. Parfois je passe devant le restaurant et j’en demande un à emporter : les cuisiniers ont toujours la gentillesse de le faire. J’aime aussi ceux de Baohaus dans le décor très underground alternatif de l’east village. Ils sont de plus grande taille et peuvent tenir lieu de repas. Il y a aussi les bao de l’enseigne éponyme à Londres pour lesquels il faut être patient tant le lieu est prisé. Et puis, ceux de Adeline Grattard qui les a découvert en Chine pendant ses années de formation et qui les propose en intermède de ses repas étoilés au Yam Tcha que nous adorons. Ce sont des banh bao en forme de boule farcie qu’elle vend désormais en take-away à la boutique située à deux pas du restaurant. Les baos traditionnels sont plutôt « ouverts » pour laisser apparaître les garnitures savoureuses. Vraiment, ces petits pains originaires du nord de la Chine et très populaires en Chine, à Hongkong et Taïwan, sont moelleux et doux, un vrai bonheur pour accueillir des préparations aromatiques. La baomania gagne tous les pays. Autant dire que, étant un peu cannoise d’adoption en second lieu de vie, j’étais ravie d’apprendre cet été qu’un restaurant de bao venait s’ouvrir ses portes au Cannet, sur les hauteurs de la ville du cinéma, dans une très jolie rue piétonne du vieux village. C’est Mathilde, une toute jeune restauratrice, qui s’est lancée dans l’aventure pour faire partager son goût pour ces petits pains découverts lors de ses voyages. J’applaudis, parce que c’est formidable de créer et entreprendre dès sa formation terminée. L’équipe est jeune, accueillante, chaleureuse et enthousiaste : c’est un vrai plaisir de s’attabler en terrasse ou à l’intérieur dans une atmosphère aux tonalités hygge. Les baos sont à l’honneur soit pour des formules brunch le midi (avec fromage blanc miel amandes, fruits frais, desserts maison (un fondant frangipane glacé au rhum terriblement addictif ce jour-là) soit pour des dîners casual. Le tout est cuisiné maison avec des produits frais et de saison. Je trouve géniale l’idée du bao bagna (car nous sommes bien sur la french riviera !). Le poulet mariné, concombre lait de coco et coriandre était parfumé. Le pulled pork est un must, et la carte des baos change selon l’inspiration au retour du marché. Pour le brunch, jus centrifugés et thés Palais des Thés. Le soir bières et vins. Avec joie et convivialité : voilà une chouette adresse où l’on a envie de revenir souvent. Car ce qui est sûr, c’est que ces baos sont made with love! A deux pas, le musée Bonnard, car le peintre vécut ici. Le vieux Cannet est à découvrir, avec une vue panoramique qui en fait un spot privilégié notamment pour admirer les feux d’artifices de Cannes.

Update octobre 2018, toujours aussi réjouissant : baos de saison : le veggie aux patates douces, oignons caramélisés, légumes verts, herbes aromatiques, cacahuètes est savoureux, le hareng aux pickles maison, oignons frits et sauce moutardée est diablement fusion, le pulled pork fondant caramélisé est un classique du genre, le poulet mariné est un voyage en Asie. Fondant au chocolat, granola maison. Le dimanche au brunch les pancakes matcha mascarpone chocolat blanc sont dans ma wishlist 😋🌿. Attention les horaires changent pour l’arrière saison : Bao Comptoir est ouvert les midis du mercredi au samedi pour le lunch, le dimanche midi pour le brunch et les vendredis et samedis soir. Les baos sont dispo en take away également.

Update février 2019 : toujours un bonheur de s’attabler dans cette ambiance chaleureuse et pleine d’enthousiasme ! Bao bientôt dispo via deliveroo mais pour ma part je préfère les déguster sur place, avec l’accueil de la joyeuse team. Bao poulet sauté nouvelle recette, avec crème d’avocat, poivrons et compotée d’oignons, jus centrifugé du jour et banana cake d’anthologie : mon meilleur à ce jour, d’un moelleux ! Et d’une saveur ! Glaçage au rhum (encore meilleur !).

Bao Comptoir, rue St Sauveur, Le Cannet Infos sur la page FB

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s